summaryrefslogtreecommitdiffstats
diff options
context:
space:
mode:
-rw-r--r--chapitres/bases-groebner.tex2
-rw-r--r--chapitres/corps-finis.tex2
-rw-r--r--config/macros.tex43
3 files changed, 29 insertions, 18 deletions
diff --git a/chapitres/bases-groebner.tex b/chapitres/bases-groebner.tex
index 773813d..d342fe0 100644
--- a/chapitres/bases-groebner.tex
+++ b/chapitres/bases-groebner.tex
@@ -1548,7 +1548,7 @@ L'énoncé suivant, passablement évident, permet de généraliser certains
faits énoncés ci-dessus à un anneau quelconque en se passant de la
notion de base de Gröbner :
\begin{proposition2}\label{trivialite-algebres-finies-libres}
-Soit $k$ un anneau et $I$ un idéal de $k[Z_1,\ldots,Z_d]$ engendrée
+Soit $k$ un anneau et $I$ un idéal de $k[Z_1,\ldots,Z_d]$ engendré
par des polynômes $f_1,\ldots,f_d$ où $f_i$ est un polynôme ne faisant
intervenir que $Z_1,\ldots,Z_i$ et qui, vu comme polynôme en $Z_i$,
est unitaire de degré $\delta_i$. Alors $k[Z_1,\ldots,Z_d]/I$ est
diff --git a/chapitres/corps-finis.tex b/chapitres/corps-finis.tex
index 9181d62..960ec2a 100644
--- a/chapitres/corps-finis.tex
+++ b/chapitres/corps-finis.tex
@@ -1804,7 +1804,7 @@ particulière de chaque corps fini de façon à définir une notation
standard pour ses éléments. On pourrait pour cela choisir
arbitrairement un polynôme unitaire irréductible de chaque degré sur
chaque $\FF_p$ (comme le plus petit lexicographiquement), mais il
-s'avère souhaitable de faire des choix possédant certaites
+s'avère souhaitable de faire des choix possédant certaines
compatibilités d'un $\FF_q$ à un autre : c'est ce que réalisent les
polynômes de Conway.
diff --git a/config/macros.tex b/config/macros.tex
index 462e683..75dd938 100644
--- a/config/macros.tex
+++ b/config/macros.tex
@@ -233,6 +233,14 @@ end
\DeclareMathSymbol{\traitdunion}{\mathord}{operators}{"2D}
%% Symboles divers
+
+
+%\newfontface \symbolesnoto {NotoSansSymbols-Bold.ttf}[NFSSFamily=symbolesbis]
+%\DeclareSymbolFont{symboles}{TU}{symbolesbis}{m}{n}
+%\Umathchardef\boxempty="1 \symsymboles "2541
+% je ne sais pas si ce caractère est dans la police et luatex ne la trouve
+% pas bien que dans .fonts/noto et base de données reconstruite…
+
\DeclareUnicodeMathSymbol{\boxempty}{\mathord}{operators}{"25A1}
\DeclareUnicodeMathSymbol{\bimu}{\mathord}{operators}{"1D6CD}
@@ -259,22 +267,25 @@ end
% On définit la police IPA Mincho. En mode texte :
\newfontfamily\IPAMincho[Script=CJK]{IPAMincho}
% Et en mode maths :
-\ExplSyntaxOn
-\fontspec_set_family:Nnn{\IPAMinchoFamily}{Script=CJK}{IPAMincho}
-\ExplSyntaxOff
-\DeclareSymbolFont{japanese}{EU2}{\IPAMinchoFamily}{\mddefault}{\updefault}
-% Maintenant on peut définir les caractères eux-mêmes
-\Umathcode`別="0 \symjapanese"5225
-\DeclareUnicodeMathSymbol{\betsu}{\mathord}{japanese}{"5225}
-\Umathcode`正="0 \symjapanese"6B63
-\Umathcode`玉="0 \symjapanese"7389
-\Umathcode`田="0 \symjapanese"7530
-\DeclareUnicodeMathSymbol{\yoneDA}{\mathord}{japanese}{"7530}
-\Umathcode`米="0 \symjapanese"7C73
-\DeclareUnicodeMathSymbol{\yone}{\mathord}{japanese}{"7C73}
-\Umathcode`鬼="0 \symjapanese"9B3C
-
-\newcommand{\japonais}[1]{{\IPAMincho #1}}
+
+\newfontface \japonaisnoto {NotoSansCJKjp-Regular.otf}[NFSSFamily=japonaisbis]
+\DeclareSymbolFont{japonais}{TU}{japonaisbis}{m}{n}
+
+%% pas sûr du « "1 » pour un opérateur mais semble bien
+\Umathchardef\yoneDA="1 \symjaponais "7530
+\Umathcode`田="1 \symjaponais"7530
+\newcommand \textyoneDA {{\japonaisnoto{\char"7530}}} % version texte
+
+\Umathchardef\yone="1 \symjaponais "7C73
+\Umathcode`米="0 \symjaponais"7C73
+
+\Umathchardef\betsu="1 \symjaponais "5225
+\Umathcode`別="1 \symjaponais"5225
+
+\Umathchardef\tama="1 \symjaponais "7389
+\Umathcode`玉="0 \symjaponais"7389
+
+\newcommand{\japonais}[1]{{\japonaisnoto #1}}
% Voir <URL: http://tex.stackexchange.com/questions/95304/spacing-changes-when-using-unicode-math-range-feature-why >
\setmathfont[range={}]{XITS Math}