summaryrefslogtreecommitdiffstats
diff options
context:
space:
mode:
-rw-r--r--chapitres/corps-finis.tex4
1 files changed, 3 insertions, 1 deletions
diff --git a/chapitres/corps-finis.tex b/chapitres/corps-finis.tex
index c1c4776..30e9b32 100644
--- a/chapitres/corps-finis.tex
+++ b/chapitres/corps-finis.tex
@@ -605,7 +605,9 @@ Il suffit en effet de montrer que pour chaque entier $r$,
on a l'inégalité
$\displaystyle ∑_{d|r \atop μ(r/d)=1} q^d ≠ ∑_{d|r \atop μ(r/d)=-1} q^d$.
Or, cela résulte de l'unicité de la décomposition d'un entier en
-base $q$. On verra en \ref{cyclicite-groupe-multiplicatif-corps} un résultat
+base $q$, elle-même s'observant par exemple par réduction modulo la plus
+petite puissance de $q$ apparaissant dans l'une des deux
+sommes. On verra en \ref{cyclicite-groupe-multiplicatif-corps} un résultat
plus fin : l'existence d'éléments ou de polynômes
\emph{primitifs}.