summaryrefslogtreecommitdiffstats
path: root/chapitres/corps-finis.tex
diff options
context:
space:
mode:
Diffstat (limited to 'chapitres/corps-finis.tex')
-rw-r--r--chapitres/corps-finis.tex4
1 files changed, 2 insertions, 2 deletions
diff --git a/chapitres/corps-finis.tex b/chapitres/corps-finis.tex
index 021e660..f38836b 100644
--- a/chapitres/corps-finis.tex
+++ b/chapitres/corps-finis.tex
@@ -79,10 +79,10 @@ L'image du morphisme d'anneaux $\ZZ \to A$ est un sous-anneau de $A$
dont le cardinal doit diviser $p$ ; comme $0_A \neq 1_A$ (sans quoi
$A$ serait l'anneau nul, qui a un seul élément, ce qui n'est pas le
cas), ce cardinal est $p$, c'est-à-dire que $\ZZ \to A$ est surjectif.
-Il définit donc un isomorphisme $\ZZ/n\ZZ \buildrel\sim\over\to A$
+Il définit donc un isomorphisme $\ZZ/n\ZZ \simto A$
avec $n$ le générateur positif de son noyau, et en comparant les
cardinaux on voit que $n=p$, de sorte qu'on a un isomorphisme $\FF_p
-\buildrel\sim\over\to A$, qui était visiblement le seul possible.
+\simto A$, qui était visiblement le seul possible.
\end{proof}
On peut donc parler \emph{du} corps fini ayant $p$ éléments, et il n'y