summaryrefslogtreecommitdiffstats
path: root/chapitres/extensions-algebriques.tex
diff options
context:
space:
mode:
Diffstat (limited to 'chapitres/extensions-algebriques.tex')
-rw-r--r--chapitres/extensions-algebriques.tex4
1 files changed, 2 insertions, 2 deletions
diff --git a/chapitres/extensions-algebriques.tex b/chapitres/extensions-algebriques.tex
index a109148..dbda01d 100644
--- a/chapitres/extensions-algebriques.tex
+++ b/chapitres/extensions-algebriques.tex
@@ -927,7 +927,7 @@ Lorsque $f$ se factorise comme en (i), on dit alors que $f$ est \emph{scindé} s
\begin{définition2}\label{définition corps de décomposition}
Une extension $K\bo k$ satisfaisant la condition (i)
de la proposition précédente est appelée extension, ou corps, de \emph{décomposition} de
-$f$. On note parfois $\mathrm{d\acute{e}c}_k(f)$.
+$f$. On note parfois $\dec_k(f)$.
\end{définition2}
\begin{démo}[Démonstration de la proposition]
@@ -2733,7 +2733,7 @@ de sorte que $M[ε]$ est une $k$-algèbre au-dessus de $A$.
\item Définir la notion de morphisme entre $k$-algèbres augmentées
vers $A$, noté $\Hom_{k\traitdunion\Alg \bo A}(A,M[ε])$.
\item Construire un isomorphisme $k$-linéaire
-$\Der_k(A,M) ⥲ \Hom_{k-\mathrm{alg}\bo A}(A,M[ε])$.
+$\Der_k(A,M) ⥲ \Hom_{k-\mathtextrm{alg}\bo A}(A,M[ε])$.
\end{enumerate}
\end{exercice2}