summaryrefslogtreecommitdiffstats
path: root/notes-geoalg-2010.tex
diff options
context:
space:
mode:
authorDavid A. Madore <david+git@madore.org>2012-06-21 15:21:32 (GMT)
committerDavid A. Madore <david+git@madore.org>2012-06-21 15:21:32 (GMT)
commitc8e48cc7f42f70fcfab11901b290befd7912a7a7 (patch)
tree88ce46c59514e21f9e8cfa8133cc8275fb39f534 /notes-geoalg-2010.tex
parentc7e05d040f6e4234cf6b5416fd21665849aa5668 (diff)
downloadmdi349-c8e48cc7f42f70fcfab11901b290befd7912a7a7.zip
mdi349-c8e48cc7f42f70fcfab11901b290befd7912a7a7.tar.gz
mdi349-c8e48cc7f42f70fcfab11901b290befd7912a7a7.tar.bz2
Fix minor mistakes across all years.
Diffstat (limited to 'notes-geoalg-2010.tex')
-rw-r--r--notes-geoalg-2010.tex4
1 files changed, 2 insertions, 2 deletions
diff --git a/notes-geoalg-2010.tex b/notes-geoalg-2010.tex
index cbd9e69..1c30f6f 100644
--- a/notes-geoalg-2010.tex
+++ b/notes-geoalg-2010.tex
@@ -3489,7 +3489,7 @@ Si $I$ est un idéal de $k[t_1,\ldots,t_d]$ (et $\preceq$ un ordre
admissible), on appelle $\init_{\preceq}(I)$ l'idéal engendré par les
$\init_{\preceq}(f)$ pour tous les $f\in I$ (c'est donc un idéal
monomial). Attention ! il n'y a aucune raison que prendre les
-$\init_{\preceq}(f)$ pour $f$ parcourant des générateur de $I$ suffise
+$\init_{\preceq}(f)$ pour $f$ parcourant des générateurs de $I$ suffise
à engendrer $\init_{\preceq}(I)$.
\begin{defn}
@@ -3593,7 +3593,7 @@ Lorsque $f_1,\ldots,f_r$ ne forment pas une base de Gröbner, on peut
très bien avoir $\rho \neq 0$ et pourtant que $\rho$
(c'est-à-dire, $f$) appartienne à l'idéal $(f_1,\ldots,f_r)$. Par
exemple, pour deux polynômes, $g_1 f_1 + g_2 f_2$ pourrait avoir un
-coefficient initial beaucoup plus petit que ceux de $f_1,f_2$ à cause
+terme initial beaucoup plus petit que ceux de $f_1,f_2$ à cause
d'une annulation entre ceux-ci (dans ce cas, l'algorithme de division
appliqué à $g_1 f_1 + g_2 f_2$ par rapport à $f_1,f_2$ donnerait $g_1
f_1 + g_2 f_2$ lui-même comme reste, bien que ce polynôme appartienne