summaryrefslogtreecommitdiffstats
path: root/tp1.tex
diff options
context:
space:
mode:
authorDavid A. Madore <david+git@madore.org>2016-12-13 16:11:15 (GMT)
committerDavid A. Madore <david+git@madore.org>2016-12-13 16:11:15 (GMT)
commit67a7c4a5e76bf2ab9fec832c718ddb91bbc48217 (patch)
tree589656fe177c5e8feac34a10105fcbcf651e9725 /tp1.tex
parent747a1cc401a666ca89fdd8d3614c7dd03a5cccda (diff)
downloadinf105-67a7c4a5e76bf2ab9fec832c718ddb91bbc48217.zip
inf105-67a7c4a5e76bf2ab9fec832c718ddb91bbc48217.tar.gz
inf105-67a7c4a5e76bf2ab9fec832c718ddb91bbc48217.tar.bz2
More minor clarifications / corrections.
Diffstat (limited to 'tp1.tex')
-rw-r--r--tp1.tex6
1 files changed, 3 insertions, 3 deletions
diff --git a/tp1.tex b/tp1.tex
index 3357167..9fbd00a 100644
--- a/tp1.tex
+++ b/tp1.tex
@@ -103,7 +103,7 @@ cherche dans \texttt{monfichier} toutes les lignes contenant
\texttt{toto} ; en retour, \texttt{egrep} produit les lignes
recherchées, éventuellement précédées du nom du fichier où elles ont
été trouvées, et en colorisant éventuellement la partie qui vérifie
-l'expression (selon les options passées et/ou la colorisation).
+l'expression (selon les options passées et/ou la configuration).
\texttt{egrep} comporte de nombreuses options et particularités
d'expressions rationnelles, dont la liste peut être connue en
@@ -142,7 +142,7 @@ renvoie les lignes de \texttt{monfichier} qui commencent par
{\footnotesize (Le but de cet exercice est d'utiliser \texttt{egrep}
dans un cadre proche du cadre théorique vu en cours.)\par}
-Le fichier \texttt{\char"7Emadore/inf105/liste1} contient 25 mots sur
+Le fichier \texttt{\char"7Emadore/inf105/liste1} contient 24 mots sur
l'alphabet $\{\texttt{a},\texttt{b}\}$, tous distincts, à raison de un
par ligne. (On pourra commencer par jeter un coup d'œil au fichier,
par exemple en tapant \texttt{cat \char"7Emadore/inf105/liste1} pour
@@ -273,7 +273,7 @@ du même facteur qui a été « capturé » par un bloc de parenthèses
antérieur (les blocs de parenthèses étant numérotés dans l'ordre de
leurs parenthèses ouvrantes : ainsi \texttt{\char"5C{}1} désigne la
chaîne de caractères qui a été vérifié par le bloc de parenthèses
-s'ouvrant à la première parentèse ouvrante). Par exemple,
+s'ouvrant à la première parenthèse ouvrante). Par exemple,
\texttt{(foo|bar)x*\char"5C{}1} recherche une occurrence de
\texttt{foo} ou bien \texttt{bar}, suivi d'un nombre quelconque de
\texttt{x}, suivi de la \emph{même} chaîne \texttt{foo} ou