summaryrefslogtreecommitdiffstats
diff options
context:
space:
mode:
authorDavid A. Madore <david+git@madore.org>2018-02-26 11:21:33 (GMT)
committerDavid A. Madore <david+git@madore.org>2018-02-26 11:21:33 (GMT)
commit8ff770b439091aecf7451ddbd875384b0dcdcd9f (patch)
tree55d1c0a1d260e3852e80d48bc57014d694785cee
parent08fd838aff4d9e6753e35c9dacf3394e640d5f28 (diff)
downloadmitro206-8ff770b439091aecf7451ddbd875384b0dcdcd9f.zip
mitro206-8ff770b439091aecf7451ddbd875384b0dcdcd9f.tar.gz
mitro206-8ff770b439091aecf7451ddbd875384b0dcdcd9f.tar.bz2
Very minor clarifications.
-rw-r--r--notes-mitro206.tex8
1 files changed, 4 insertions, 4 deletions
diff --git a/notes-mitro206.tex b/notes-mitro206.tex
index 1ad5a20..f8fc5fb 100644
--- a/notes-mitro206.tex
+++ b/notes-mitro206.tex
@@ -2835,9 +2835,9 @@ réciproque est vraie : en effet, s'il existe une suite infinie
$x_0,x_1,x_2,\ldots$ avec une arête de $x_i$ à $x_{i+1}$ pour
chaque $i$, il doit exister $n$ tel que $x_n = x_0$, et on obtient
alors un cycle $x_0,\ldots,x_{n-1}$. En général, cependant, les
-notions sont distinctes, l'exemple le plus évident étant sans doute
-celui de $\mathbb{N}$ dans lequel on fait pointer une arête de $i$
-à $i+1$ pour chaque $i$.
+notions sont distinctes, l'exemple le plus évident (de graphe
+acyclique mais mal fondé) étant sans doute celui de $\mathbb{N}$ dans
+lequel on fait pointer une arête de $i$ à $i+1$ pour chaque $i$.
\begin{defn}\label{definition-accessibility-downstream}
Si $G$ est un graphe orienté on appelle \defin[accessibilité]{relation
@@ -2960,7 +2960,7 @@ utiliser (\ddag)). En voici une traduction informelle :
Pour montrer une propriété $P$ sur les sommets d'un graphe bien-fondé,
on peut supposer (comme « hypothèse d'induction »), lorsqu'il s'agit
de montrer que $x$ a la propriété $P$, que cette propriété est déjà
-connue de tous les voisins sortants de $x$.
+acquise pour tous les voisins sortants de $x$.
\end{scho}
Exactement comme le principe de récurrence sur les entiers naturels,