summaryrefslogtreecommitdiffstats
diff options
context:
space:
mode:
authorDavid A. Madore <david+git@madore.org>2020-01-23 14:37:46 +0100
committerDavid A. Madore <david+git@madore.org>2020-01-23 14:37:46 +0100
commit28531fcdd595d1d73aa0c455dd94849f3a43d492 (patch)
treeb9de572d2b694d024fd84fedf26921bf77b24910
parentde1f73b88cdfcd6f4764f072866433a9dd96f7e0 (diff)
downloadinf105-28531fcdd595d1d73aa0c455dd94849f3a43d492.zip
inf105-28531fcdd595d1d73aa0c455dd94849f3a43d492.tar.gz
inf105-28531fcdd595d1d73aa0c455dd94849f3a43d492.tar.bz2
Two typos (thanks, Pierre Pébereau).
-rw-r--r--notes-inf105.tex4
1 files changed, 2 insertions, 2 deletions
diff --git a/notes-inf105.tex b/notes-inf105.tex
index 6e8df9b..74b3147 100644
--- a/notes-inf105.tex
+++ b/notes-inf105.tex
@@ -4271,7 +4271,7 @@ Voici comment on peut le mettre en œuvre de façon plus concrète :
état inaccessible}} (si nécessaire, déterminiser l'automate s'il
n'est pas déterministe, le compléter s'il est incomplet, et
supprimer les états inaccessibles s'il y en a) ;
-\item appeler $\Pi$ la partition des automates en deux classes : les
+\item appeler $\Pi$ la partition des états en deux classes : les
états finaux d'un côté, et les non-finaux de l'autre ;
\item répéter l'opération suivante tant que la partition $\Pi$
change : pour chaque classe $C$ de $\Pi$ et chaque lettre $x \in
@@ -9242,7 +9242,7 @@ termine en renvoyant vrai (sinon, bien sûr, on ne termine pas).
Pour semi-décider $L_1\cap L_2$, en revanche, il n'y a pas de raison
de procéder en parallèle : on lance d'abord $T_1$ sur le mot $w$ à
-tester : si $T_1$ termine, on lance ensuite $T_1$ sur le même mot : si
+tester : si $T_1$ termine, on lance ensuite $T_2$ sur le même mot : si
$T_2$ termine et renvoie vrai, on renvoie vrai ; si l'un des deux
algorithmes $T_i$ lancés séquentiellement ne termine pas, bien sûr, le
calcul dans son ensemble ne terminera pas.