summaryrefslogtreecommitdiffstats
diff options
context:
space:
mode:
authordavid <david>2009-01-12 18:24:40 +0000
committerdavid <david>2009-01-12 18:24:40 +0000
commit37cc098b1fe6605e085ef2370b9d950b9c1c761b (patch)
tree060e2290ed246f9a1856988d9e92043d74c4df96
parentd26394a09b228d5b24e0c7147cd5055674952b51 (diff)
downloadinfmdi720-37cc098b1fe6605e085ef2370b9d950b9c1c761b.zip
infmdi720-37cc098b1fe6605e085ef2370b9d950b9c1c761b.tar.gz
infmdi720-37cc098b1fe6605e085ef2370b9d950b9c1c761b.tar.bz2
Yet another exercise.
-rw-r--r--controle-20081202.tex45
1 files changed, 45 insertions, 0 deletions
diff --git a/controle-20081202.tex b/controle-20081202.tex
index 963a706..1beaee7 100644
--- a/controle-20081202.tex
+++ b/controle-20081202.tex
@@ -514,6 +514,51 @@ de la cible est atteinte une et une seule fois).
(3) Si $a \in \mathbb{F}_p^\times$, à quoi est isomorphe
$\mathbb{F}_p[t] / (t^3-a)$ ?
+\begin{corrige}
+(1) D'après le théorème de Lagrange, l'ordre d'un élément de
+ $\mathbb{F}_p^\times$ doit diviser l'ordre de ce groupe,
+ c'est-à-dire $p-1$ : donc s'il existait un élément d'ordre $3$, on
+ aurait $3|(p-1)$, c'est-à-dire $p\equiv 1\pmod{3}$, or ceci
+ contredit $p \equiv 5\pmod{6}$.
+
+L'équation $z^3=1$ dans $\mathbb{F}_p$ au moins la solution $z=1$. Si
+elle avait une autre solution, celle-ci serait évidemment non nulle,
+donc dans $\mathbb{F}_p^\times$, dont elle serait un élément
+d'ordre $3$ (d'après l'équation elle-même), et on vient de voir que
+cela n'existe pas. La seule solution de $z^3=1$ dans $\mathbb{F}_p$
+(avec $p$ premier congru à $5$ modulo $6$) est donc $z=1$.
+
+(2) Tout d'abord, la valeur $0$ n'est atteinte par $h\colon x\mapsto
+x^3$ que pour $x=0$, car le cube d'un élément non nul est forcément
+non nul (un produit d'éléments non nuls d'un corps est non nul...).
+On peut donc écarter cette valeur et se concentrer sur $x\mapsto x^3$
+dans $\mathbb{F}_p^\times$. Or si $x^3 = y^3$ avec $x,y \in
+\mathbb{F}_p^\times$, alors on a $(x^{-1}y)^3 = 1$ (en notant $x^{-1}$
+l'inverse de $x$), donc $x^{-1}y = 1$ d'après la question précédente,
+c'est-à-dire $x = y$. On a donc montré que $h(x)=h(y)$ entraîne $x=y$
+(la fonction $h$ est injective, si l'on veut) : chaque valeur de la
+cible ne peut être atteinte qu'au plus une fois. Mais comme la source
+et la cible ont le même nombre d'éléments, chaque valeur de la cible
+est atteinte exactement une fois.
+
+(3) La question précédente montre que (sous l'hypothèse que $p$
+premier congru à $5$ modulo $6$, bien sûr !) tout élément $a \in
+\mathbb{F}_p^\times$ est un cube, donc peut s'écrire $a = b^3$, et de
+plus, il n'y a qu'un $b$ possible. Le polynôme $t^3 - a \in
+\mathbb{F}_p[t]$ possède donc la racine $b$, donc le facteur $t-b$,
+mais il n'a pas d'autre racine. Le facteur restant $\frac{t^3-a}{t-b}
+= t^2 + bt + b^2$ n'a donc aucune racine dans $\mathbb{F}_p$ : il ne
+peut donc pas se factoriser (car les facteurs auraient degré $1$
+et $1$), donc il est irréductible. La décomposition $t^3 - a =
+(t-b)(t^2+bt+b^2)$ est donc la décomposition en facteurs irréductibles
+de $t^3-a$. On a donc l'isomorphisme chinois $\mathbb{F}_p[t] /
+(t^3-a) \cong (\mathbb{F}_p[t]/(t-b)) \times
+(\mathbb{F}_p[t]/(t^2+bt+b^2))$. Le premier facteur est isomorphe à
+$\mathbb{F}_p$ et le second à $\mathbb{F}_{p^2}$. Bref,
+$\mathbb{F}_p[t] / (t^3-a) \cong \mathbb{F}_p \times
+\mathbb{F}_{p^2}$.
+\end{corrige}
+
%
%
%